lundi 26 juillet 2010

Dessins de Presse et musiques Rock

Pour la sixième édition du Festival Terres du Son, je participe en qualité de journaliste illustratrice  aux côtés de mon compagnon Thomas au projet de petit journal Parlons Zen. Le projet ? Ecrire et dessiner pour le petit journal qui sera distribué quai le jour même, dessiner sur le vif donc, c'est-à-dire dans l'ambiance des concerts, avec la foule autour de soi et les artistes tout près. Habituée à travailler en atelier, j'opte pour la captation sur le terrain mais je diffère la réalisation de mes productions. Je boucle mes projets d' illustrations à temps !

parlonszen09072010.jpg 
http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/27/1112271247281140879223997.jpg http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/27/1112271247281140879223998.jpg 

Des tronches au feutre et feutre pinceau pour illustrer une belle ambiance de festival, des compositions à l'encre Colorex et à l'aquarelle pour mettre en scène la personnalité du groupe de trip-hop Morcheeba et la singularité du chanteur de soul romantique TéTé.  J'avais carte blanche, la seule consigne : faire ce que je sais faire, des visages, des portraits, des compositions singulières. Pari tenu ? 

vendredi 23 juillet 2010

Attention “Les Bouboys” débarquent !


bouboys.jpg

Il ne vous reste plus que deux jours pour découvrir absolument les “BOUBOYS, exposés dans la boutique Xuly Bët à Paris. BOUBOYS, néologisme issu de la contraction de "boubou" et de "B-Boys”,  s'applique à une première série de portraits réalisés par deux artistes, Elodie et Delphine, graphistes, illustratrices et “artisans” de l'image et qui forment Le Quartier général

Sur du “papier ordinaire“, elles mettent en scène des personnages imaginaires, tous d'origines africaines. Jeunes et virils,  ils posent dans des vêtements et des attitudes caractéristiques de la culture Hip-Hop. 

L'originalité de ce travail repose sur plusieurs éléments : tout d'abord, les deux artistes travaillent uniquement avec des feutres de couleurs pour dessiner ces hommes et leurs tenues aux motifs bigarrés, fouillés et riches, utilisent des grands voire de très grands formats de papier tout simple, enfin et surtout,  elles associent de manière singulière la culture Hip-Hop et  la tradition africaine. Elles font le pont entre ces deux orientations différentes, qui se rejoignent pourtant sur des questions comme l'apparence, le corps et sa glorification de ce dernier

Elles poursuivent actuellement leurs recherches  en Amérique latine autour de ce qu'elles appellent déjà les “LOS CORAZONEGROS, “qui s'intéressent spécifiquement à la communauté afro-péruvienne.  Une présentation de ce second volet est prévue pour octobre 2010. 

Pour voir les BOUBOUYS :
Boutique XULY.BËT
95, boulevard Beaumarchais - Paris 3ème - M°: Saint Sébastien Froissart
Ouvert de 11h à 19h30  - Tél. : 01 42 71 25 01